MOPJAD Infos

Police nationale :Plusieurs arrestations pour recel de véhicule

  19 janvier 2012
 

Suite à l’alerte du bureau central de I’Interpol au sujet des voitures volées en Italie, une enquête rondement menée par le commissariat central de Cotonou a permis d’arrêter deux présumés receleurs, Ghazy Kodéih. D’origine libanaise, ce magnat à la tête d’un puissant groupe d’entreprises et de sociétés est gardé à vue au commissariat central de Cotonou au même titre que son fils Mahamoud. Ce dossier relance un autre similaire dans lequel son dauphin, Ghaby introuvable est cité.


Suspectés pour recel de voitures, les membres de la famille Kodéih sont depuis quelques mois visés par plusieurs enquêtes, menées à la fois par la Police nationale et le bureau central de l’Interpol. Les dernières nouvelles à ce sujet semblent être totalement en leur défaveur. Depuis hier, deux d’entre eux sont aux mains de la Police pour recel. Le père Ghazy Kodéih très influent dans le milieu des affaires au Bénin et son fils Mahamoud sont gardés à vue au Commissariat central de Cotonou. Ils sont cités dans une affaire de voiture volée en Italie dont ils se trouvent être les présumés propriétaires. Il s’agit d’un véhicule Range Rover d’une valeur de 19 millions Fcfa. Ses caractéristiques ont été communiquées à toutes les liaisons du bureau central de l’Interpol. Alertée, la police béninoise ouvre une enquête. Les investigations menées par les flics ont permis de repérer l’objet volé. Ainsi, il y a quelques jours, la police intercepte un véhicule similaire, immatriculé Ap 2335 Rb. Certainement celui recherché et à bord duquel se trouvait un homme. Après contrôle, la police ne doute pas être sur une fausse piste. Le véhicule est gardé au commissariat central de Cotonou, son conducteur, arrêté et placé sous mandat de dépôt par la justice béninoise après son interrogatoire. Idem pour un agent qui répondrait au nom de Déo Gracias travaillant au service permis de conduire à la direction des transports terrestres. Rattrapé par les enquêtes, il est retenu dans les liens de la justice. On ne saurait dire pour l’instant ce qui lui est reproché. Mais, il pourrait s’agir de son rôle dans l’immatriculation du véhicule volé. La justice continue d’enquêter sur le dossier. S’il faut s’attendre que les quatre prévenus répondent des faits devant le Procureur de la République, ce dossier s’annonce très compliqué pour la famille Kodéih, d’origine libanaise et très active dans le monde du business. Bien qu’elle entretienne des liens étroits avec d’importantes personnalités du pays, elle devrait lui coûter cher. Déjà recherché dans une ancienne affaire de voiture volée en Italie, une Ferrari immatriculé Ly 567-Eky et retrouvée au Bénin, Ghaby Kodéih qui en serait le receleur est introuvable. En attendant que la justice confirme les charges qui pèsent sur eux, ils bénéficient de la présomption d’innocence.

FN



19/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres