MOPJAD Infos

PaBENIN: Patrice Talon sur l’Ortb : un véritable naufrage en direct, Pour la jeunesse Béninoise , il doit demissionner

Talon.jpg

       Après le cap de sa première année au pouvoir et quatre jours après le rejet par les députés de son projet de révision constitutionnelle, Patrice Talon a accordé un entretien à la télévision nationale samedi 8 avril au soir et retransmis sur les chaines phares du pays. L’échec d’une des mesures phares du chef de l’Etat a été largement abordé.

           Au plus bas dans les sondages, contesté dans son propre camp... le «roi du coton» n’a pas convaincu. Accusé de "trahison" par beaucoup de ceux qui ont voté pour lui, Patrice Talon a raté une très bonne occasion pour rassurer les Béninois, qui ont perdu tout espoir, après une annee seulement de gouvernance. Sa prestation a été largement commentée par les téléspectateurs et internautes . Certains estiment que c'était "un véritable naufrage en direct", plein "d'autosatisfaction évidemment indécente vu ses résultats". D’autres ont carrément exprimé leur insatisfaction. «Il passe son show mediatique  à expliquer que tout ce qu'il a fait était bien, que le Bénin va mieux aujourd’hui qu’hier. Mais on a bien vu que ses douze mois de présidence ont aggravé la misère, la pauvreté, la précarité, l’insécurité, le délestage… dans le pays», déclarent d’autres, qui dénoncent un Patrice Talon "totalement déconnecté des réalités du pays" car il "ne connait pas le monde politique, c’est un homme d’affaires".

 

        En effet, pour Patrice Talon, « La  revision de la constitution initiée par moi, c’est fini ».Aussi Le mandat unique auquel il tenait tant . Pourrait-il être candidat en 2021 ? « J’aviserai », a indiqué le président, qui s’est dit surpris par le resultat  obtenu , triste mais pas amer.     Autre sujet largement abordé : les soupçons de conflit d’intérêt et le rôle de son ami l'homme d'affaires Olivier Boko. Patrice Talon, qui a fait fortune dans le coton, a considéré que ces soupçons étaient légitimes. « A nous de prouver que l’intérêt général est plus important que nos intérêts privés », a-t-il affirmé. Quant à Olivier Boko, il a clarifié de cette façon : « C’est mon ami, ce n’est pas un courtisan » . Mais la question que se pose bon nombre de beninois est ; sil est son ami alors de quel droit il siege à ds grandes conferences au nom du Benin???

 Et au frais de qui voyage  t-il avec le president?????????

 

 

        BADIROU MAHFOUZ LE PANAFRICAIN

 



09/04/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres