MOPJAD Infos

Les artistes boudent le Festival Mondial des Arts nègres

Sur les 160 artistes attendus, seuls 25 confirment .

::Article de la rédaction de Koaci.com au Sénégal ::

Le festival mondial des arts nègres se profile à l’horizon. A moins de 45 jours de cet grand événement tant attendu, seuls 25 musiciens ont confirmé leur participation apprend- on auprès de certains organisateurs proche du festival.

L’ouverture du 3ème festival mondial des arts nègres (10-31 décembre 2010) approche à grand pas. Tous les yeux sont rivés vers ce grand événement culturel très attendu dans la capitale sénégalaise ; les organisateurs se préparent activement. Les lieux qui devront abriter les manifestations sont en pleine construction ; certains ne seront pas en mesure de finir, après le tour que nous avons effectué. C’est le cas au théâtre National Daniel Sorano, où les travaux sont au ralenti.
Pour le toit de Sorano, renseigne notre source, il sera refectionné entre janvier et février.

Déjà 25 artistes ont confirmé leur participation, là où les organisateurs attendent 160, « c’est une centaine d’artistes que nous attendons » confirme notre source proche de l’organisation. Selon cette source confidentielle, un premier groupe est déjà ficelé et, il reste un autre groupe dit-il.
« Les contrats sont en train d’être finalisés » précise t-il. Il estime que tous les participants seront mis dans les bonnes dispositions rassurer t-il.

Pour les artistes y participeront notamment Alpha Blondy,Salif Keita ; de la Guinée (Bembeya jazz national. Des manifestations se tiendront au monument de la renaissance, à la place de l’Obélisque, St-Louis. Il est attendu Youssou Ndour le roi du mbalax, le chanteur R’n b Akon et le tambour major Doudou Ndiaye Rose.
L’écrivain et homme politique sénégalais El Hadji Momar Samb s’est prononcé contre la tenue, du 10 au 31 décembre prochain, du Festival mondial des Arts nègres, estimant que cette manifestation, ‘’utilisée pour des objectifs politiques’’, est ‘inopportune dans les conditions de misère ambiante’’ actuelles au Sénégal. Il a tenu ses propos, ce dimanche soir, dans l’émission « Opinion » sur les antennes de la télévision Walf Tv
‘’Dans les conditions actuelles de misère ambiante, marquées par des problèmes dans les secteurs de la santé, de l’éducation, des pénuries d’électricité, de gaz, investir 30 milliards de francs CFA après des reports qui ont coûté quatre milliards, c’est complètement dérisoire’’, a dit M. Samb, invité de l’émission ‘’Opinion’’ de la chaîne privée Walf TV. Selon ses propos, il pense que ce festival ne préoccupe pas les sénégalais. « Les Sénégalais souffrent des problèmes de l’heure » dit-il.


13/11/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres