MOPJAD Infos

Après le procès du siècle en France : Y A-T-IL RECONCILIATION ENTRE YAYI ET ILLASSA ?

 

 

Il n’y a pas longtemps, les Béninois ont été informés d’un procès en France entre le chef de l’Etat béninois, Boni Yayi et le citoyen Benoit Illassa. On se souvient de tout ce qui s’est passé durant et après ce procès. Aujourd’hui, avec l’arrivée de Benoit Illassa sur le territoire national peut-on craindre pour sa liberté d’une manière ou d’une autre ou y-a-t-il eu réconciliation entre les deux hommes ? 

Il est connu à travers son célèbre blog : www.llassa-benoit.over-blog.com, comme un Béninois qui ne passe pas par quatre chemins pour dire ce qu’il pense de la gouvernance du chef de l’Etat, Boni Yayi. Tous les jours que Dieu fait, Benoit Illassa, puisque c’est de lui qu’il s’agit ne rate aucune occasion pour mettre en lumière, ce qui reste caché pour le plus grand nombre de Béninois sur la gouvernance du pays. Et ses écrits lui ont valu, pour la première fois dans l’histoire béninoise, d’avoir un procès retentissant avec le chef de l’Etat, docteur Boni Yayi en terre parisienne. Tout le monde connait l’issue de ce procès. En son temps, c’est Me Max Ahouékè qui a géré cette affaire en France avant de faire son entrée au gouvernement.

Aujourd’hui, ce citoyen Benoit Illassa qui était considéré comme ‘’wanted’’ dans son propre pays et qui, selon les investigations, dispose de la double nationalité est en séjour au Bénin. Pour qui connait le zèle des thuriféraires du chef de l’Etat, qui en veulent à tous ceux qui critiquent leur chef, on est tenté de se demander si l’on doit s’inquiéter pour sa sécurité. En effet, on a vu comment ce bloggeur a pu tenir tête au chef de l’Etat durant ce procès. S’il a pu se rendre librement dans son pays sans s’inquiéter, on peut se demander s’il y a eu réconciliation entre les deux hommes?

C’est cette interrogation qui nous a poussés à comprendre qu’en fait, Benoit Illassa est de la même ethnie que comme Boni Yayi. On a compris à travers nos investigations que le bloggeur n’avait pas eu l’intention en son temps de faire du mal au chef de l’Etat mais plutôt de lui faire voir les manquements liés à sa gouvernance. Il ressort des enquêtes que Benoit Illassa reproche également au président de la République d’avoir abandonné ceux qui l’ont aidé à venir au pouvoir et de s’entourer des ouvriers de la 25 heures qui n’ont pas mouillé le maillot pour son accession à la magistrature suprême. Vu sous cet angle, on comprend que les critiques de Benoit Illassa n’avaient pas pour objet de nuire à Boni Yayi mais plutôt de le guider à mieux gouverner le pays en prenant des décisions judicieuses.

Ces révélations issues de nos investigations doivent pousser les collaborateurs du président de la République à mieux appréhender les choses. Au lieu de prendre les critiques sur la gouvernance comme des actions d’inimitié pourquoi ne pas les prendre comme des critiques constrictives. Vu comme tel, on peut dire que les proches de Boni Yayi doivent appréhender autrement la chose et pourquoi ne pas tenter une réconciliation entre les deux hommes. Le Bénin en sortirait grandi et la démocratie aussi.

Rochereau AVIDOUTE



17/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres