MOPJAD Infos

17 janvier 2012 Rencontre politique après plusieurs mois de farouche adversité:Késsilé Tchalla et Boni Yayi scellent la réconciliation

 

La page des brouilles est désormais tournée dans les relations entre le Chef de l’Etat, Dr Boni Yayi et son ancien ministre de la santé, Késsilé Tchalla Sarè. En effet, après de nombreux mois de brouilles survenus après le limogeage du Dr Késsilé Tchalla du gouvernement et la candidature surprise de ce dernier à l’élection présidentielle d’avril 2011, les deux personnalités ont décidé de fumer le calumet de la paix.


Ainsi, à la faveur d’une audience favorisée , selon des sources au Palais de la Présidence de la République par le ministre d’Etat chargé de la Défense nationale, Issifou Kogui N’Douro, l’ancien ministre de la santé et le Chef de l’Etat ont ainsi consacré, aux yeux de l’opinion publique, leurs retrouvailles. Ainsi, cette rencontre qui s’inscrit, aux yeux de nombreux observateurs dans le cadre de la main tendue par Boni Yayi à ses adversaires et à toutes les personnalités en disgrâce à ses yeux, consacre les efforts entamés par le Dr Issifou Kogui N’Douro dont la posture de parrain politique de Késsilé Tchalla a été déterminante pour enterrer la hache de guerre entre les deux personnalités.

Connu pour être l’un des artisans de première heure de l’accession de Boni Yayi à la magistrature suprême en 2006 en abritant à Ouaké la rencontre décisive dans la marche victorieuse de l’ancien président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) vers la Marina, le Dr Késsilé Tchalla s’est révélé, contre toute attente, comme l’un des plus farouches opposants au régime de son ancien mentor comme l’atteste sa présence dans la course au fauteuil présidentiel.

Dès lors, plusieurs tentatives ont été menées notamment par le ministre d’Etat chargé de la défense nationale pour réconcilier les deux hommes dont la complicité aux premières heures du Changement, forçait l’admiration. Il va alors s’en dire qu’en acceptant, sous les caméras, de faire chemin ensemble, Boni Yayi et Késsilé Tchalla font l’option de taire leurs divergences pour travailler en synergie dans la perspective du développement du Bénin.

Publié le 16 janvier 2012

Par Le Quotidien L’Evénement Précis



18/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres