L'EVEIL DE L'AFRIQUE

Jimmy Adjovi Bocco plaide pour la réouverture du Cifas

En visite à Cotonou pour une mission de prospection, l’ancien capitaine des Ecureuils du Bénin s’est prononcé sur la crise qui secoue le football de son pays et qui avait conduit à la fermeture du plus célèbre Centre de formation du Bénin, le Cifas. L’ancien défenseur du Racing club de Lens implore le président Sébastien Ajavon à rouvrir ce Centre.

JPEG - 5.8 ko
Jimmy Adjovi Bocco souhaite la réouverture du Cifas

" … J’en veux publiquement au président Sébastien Ajavon pour avoir fermé ce Centre qui est un label dans la sous-région... ". Ainsi s’est exprimé l’ancien capitaine des Ecureuils du Bénin, Jean-Marc Adjovi Bocco sur une chaîne de télévision de la place mardi dernier. Pour l’ancien joueur du club français de Lens qui s’investit désormais dans la formation à la base, la fermeture du Centre international de formation Ajavon Sébastien (Cifas) se révèle une grosse perte pour le Bénin et pour la sous-région. " … Lors de mon dernier passage à Cotonou, je suis dans le Centre et j’ai visité les installations. J’ai vu qu’il a fait des investissements énormes et le Centre répond aux normes requises… ",a-t-il ajouté. L’ancien international béninois souhaite voir les jours à venir la réouverture de ce Centre au grand bonheur du football béninois qui a accusé beaucoup de retard. "… Je souhaiterais que les différents acteurs s’asseyent autour de la même table et discutent. Vous savez les conditions dans lesquelles j’ai quitté l’équipe nationale. Je ne veux plus revenir sur le passé. Mais aujourd’hui, je suis ici pour l’amour que j’ai pour mon pays… ", a-t-il insisté. " …Le football sur le plan socio-économique est un véritable levier de développement. Le sport et le football sont devenus une industrie sauf en Afrique ", a-t-il conclu.



1er-12-2011, Ambroise ZINSOU


01/12/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres