L'EVEIL DE L'AFRIQUE

BENIN:Visite des chantiers de pavage à Porto- Novo :Le maire Océni constate l’évolution des travaux

 
 



Un ralentissement enregistré au niveau des travaux de pavage des chantiers lancés depuis le 9 novembre 2011 dans la ville de Porto- Novo, sur financement de la Banque ouest africaine de développement (Boad), a fait sortir l’équipe municipale conduite par le maire Moukaram Océni, de certains chefs d’arrondissement et des cadres des services techniques de la mairie. Prévus pour durer 6 mois, ces travaux sont encore à la traîne 4 mois après.


C’est le lot concernant le tronçon fin pavé Davié- limite territoriale entre Adjarra et Porto- Novo (voie de Djègan- Daho) qui a reçu la délégation. Le constat, cessation d’activité depuis trois semaines sur le chantier. Interpellé à propos, Simon Goudou a expliqué que cet abandon est dû au renouvellement des décomptes aux entreprises ayant en charge l’exécution des travaux. Il s’agit des entreprises Bénin Bâtis et Géo construction ayant à charge respectivement les lots 1 et 2. Toutefois, il faut noter la réalisation des caniveaux sur une aile. L’autre aile rencontre certaines difficultés en attendant que soient dégagées les installations de Bénin Télécom et de la Soneb, pour permettre la construction. Quant aux travaux du lot 3 exécutés par l’entreprise Dygesck, le taux d’exécution est de 51%. A ce niveau, Simon Goudou a expliqué que les gros travaux sont exécutés et bientôt l’étape de la plate- forme sera enclenchée. Sur le chantier quittant le carrefour Y pour déboucher sur plusieurs amorces à Djègan- Kpevi qui concerne également 3 lots, les travaux sont moins à la traîne que sur le premier chantier. Mais là, les travaux ont démarré le 6 janvier contrairement au premier. La réalisation des caniveaux des deux bordures est presque terminées en attendant la pose des pavés. Le chantier qui a le plus épaté le maire, c’est celui du tronçon Ouando- Dowa qui se trouve être déjà à l’étape de la plate- forme. A signaler que le site de pré- fabrication des pavés et des bordures pour les chantiers de Djègan- Kpèvi et Djègan- Daho a reçu la visite de l’autorité. Rien à signaler à ce propos.

Le maire Océni satisfait, mais menace

Il est vrai que le maire de la ville est satisfait de l’évolution des travaux sur le site de Ouando- Dowa, mais ce n’est pas le cas pour les autres chantiers. « Je ne comprends pas que les entreprises veuillent attendre le renouvellement des décomptes avant de travailler. Le constat aujourd’hui est que les travaux piétinent et je ne crois pas attendre que les pluies nous surprennent. D’ailleurs, je reviendrai sur le chemin d’ici là pour comprendre si mes injonctions sont prises en compte ou pas ». C’est en substance la déclaration du maire Océni qui appelle les entrepreneurs à reprendre les travaux. « Vous devez avoir les moyens de bord avant de postuler aux marchés. A la prochaine occasion, je serai obligé de m’opposer si vous postulez au cas où je n’aurai pas satisfaction. Mes populations ne vivront pas le calvaire des pluies cette fois- ci », a ajouté l’autorité municipale. A son tour, le chef projet pour les travaux de la Boad à l’Agétur (Agence d’exécution des travaux urbains) Simon Goudou reprécise que pour combler les attentes du maire, il suffit que le renouvellement des décomptes soit effectif, pour permettre la poursuite des travaux. La mission de contrôle sur les différents chantiers a été également saluée par l’équipe municipale. Ce qui donnera un nouveau souffle aux populations de Porto- Novo quant à leur mobilité. Toutefois, il demande à ce que soit dégagée la contrepartie de l’Etat béninois par rapport au financement des chantiers retenus dans ce cadre.

Thobias G. Rufino

(Br Ouémé/Plateau)



16/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres