L'EVEIL DE L'AFRIQUE

BENIN : : Insécurité sur les côtes du Bénin:Un navire suspect en difficulté à Cotonou



Depuis l’après-midi d’hier jeudi 17 juillet 2014, un navire contenant des produits suspects est en détresse sur les côtes béninoises. Les autorités béninoises alertées ont pris des dispositions pour secourir les passagers mais des doutes persistent sur le produit que transportait ce bateau.


La question de la sécurité maritime au Bénin refait surface. Les informations qui nous sont parvenues hier à propos de ce navire ne sont pas bonnes pour le Bénin. Pour le moment, ce qu’il faut retenir est que le navire en question serait d’origine ghanéenne mais aurait quitté le Nigeria pour une destination inconnue. A bord, il y avait dix-huit personnes, toutes suspectes, selon, des informations reçues de sources renseignées. Pour des difficultés liées à son ancre, ce navire est en rade à Cotonou, plus précisément à Akpakpa, quartier Jack

Nous nous sommes rendus sur les lieux hier soir, pour constater effectivement la présence dudit bateau en difficulté. Les forces de l’ordre et des responsables du port de Cotonou se sont dépêchés hier nuit à Akpakpa pour les dispositions à prendre. Les passagers sont hors de danger et seront sortis ce vendredi matin. Le navire sera également sauvé et ramené au port de Cotonou, selon nos confidences.

Encore le Bénin !!!

Des personnes bien renseignées nous ont confié hier que ce navire aurait été piraté depuis le Ghana. Son contenu est vraiment suspect, a insisté notre source. Mais contacté, Samuel Batcho, Directeur général du Port autonome de Cotonou, nous a confié qu’il n’a connaissance d’aucun navire volé qui soit venu livrer des produits à Cotonou et qui soit en difficulté. Le Dg/port s’est montré très méfiant par rapport à nos questions.
Mais à y voir de près, on pourrait assister à une situation comparable à celle du « navire Docloboé ». Pour rappel, ce navire avait échoué à Ouidah en juin 2007 avec une importante quantité de cocaïne. Les interprétations qui en avaient été faites, n’étaient pas bonnes pour l’image du Bénin. Ce pays est l’un des premiers de la sous-région à déclarer une lutte sans merci aux pirates depuis quelques mois, avec l’acquisition de matériels de pointe au profit des forces navales. Voilà une affaire de navire qui braque à nouveau les regards du monde entier sur Cotonou. A suivre...

Félicien Fangnon



18/07/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres