L'EVEIL DE L'AFRIQUE

Affaire Icc services 125 nouveaux immeubles retrouvés et saisis

JPEG - 21 ko
Sévérine Lawson continue sa traque des promoteurs de ICC

Demain n’est pas l’épilogue de l’affaire Icc services. Les 77 maires des différentes communes du Bénin creusent, fouillent, bêchent et ne laissent aucune place où la main ne passe. Et leur trouvaille a été les 125 immeubles des promoteurs de Icc services dont l’information a été portée hier au chef de l’Etat par la présidente du comité de suivi, Sévérine Lawson. Selon elle, ces 125 immeubles viennent s’ajouter aux 150 déjà retrouvés depuis que ce comité travaille d’arrache-pied. Mais les recherches ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. Les élus locaux vont poursuivre ce travail de fourmi en collaboration avec les populations pour le bonheur des spoliés et de l’économie béninoise. Pour Sévérine Lawson, tous les biens retrouvés seront recensés et vendus. Elle a fait observer que depuis un bon moment, il est noté une mauvaise foi de la part des promoteurs de Icc services qui aujourd’hui, visiblement préfèrent passer des années en prison pour ne plus désintéresser les déposants. Mais cette collaboration des populations doit se poursuivre pour le bonheur des spoliés. A cet effet, le ministre de la décentralisation Raphael Edou a lancé un appel à la mobilisation des populations, des élus locaux, des maires de même que les spoliés pour informer sur les biens des promoteurs de Icc services. " Il faut les dénoncer " a déclaré Raphael Edou.

D’une pierre deux coups

L’occasion faisant le larron, la présidente s’est dite consternée par les soupçons qui pèsent sur elle. Elle a tenu à rassurer les uns et les autres pour s’être forgée une réputation en plus de 25 ans de travail. Mieux, elle n’entend pas ternir au soir de sa carrière ce qu’elle a bâti pendant des années. Les instances appropriées sont, a-t-elle dit, saisies de l’affaire et en temps opportun, la vérité finira par triompher. Ainsi donc, les spoliés doivent encore prendre leur mal en patience espérant qu’avec ce régime ou non, ils seront payés. Car il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va.



23-12-2011, Charles YANSUNNU fraternité


23/12/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres