MOPJAD Infos

Affaire Ellissa Group : POURQUOI EXPULSER UN BENINOIS ?



En dehors du débat sur les affaires dans lesquelles serait impliqué le Pdg de Ellissa Holding, on doit quand même se poser un certain nombre de questions pour situer les Béninois. Pourquoi expulser un homme d’affaires qui a la nationalité béninoise du Bénin, son pays ?


Le 12 décembre 2011, l’ambassadeur américain en poste au Bénin au cours d’un entretien avec le chef de l’Etat au Palais de la Marina lui a remis une note du département d’Etat sur le Pdg de Ellissa Ali Karroubi. Et ceci devant témoins notamment les ministres Gbédo et Bako. Cette note qui en fait était une relance prouve à suffisance la pression exercée par le gouvernement américain sur le Bénin dans le dossier de trafic de drogue et blanchissement d’argent dans lequel serait impliqué Ali Karroubi. Mais quand on sait que cet homme d’affaires jouit de la nationalité béninoise même si la procédure n’a pas été respectée il y a de quoi se poser des questions.

En effet, à l’époque où il introduisait sa demande, Ali Karroubi s’était vu refuser l’attribution de la nationalité béninoise par le ministre de la justice d’alors pour le simple fait que la procédure n’avait pas été respectée. Mais tout compte fait, il a fini par avoir le sésame qui le fait désormais béninois. C’est dire que depuis des années, Ali Karroubi est Béninois à part entière. Certes, il dispose de la double nationalité mais de quel droit un Béninois fût-il ministre ou chef d’Etat peut-il expulser un autre Béninois ? Mieux, aucun acte officiel n’a été jusqu’à présent présenté pour appuyer cette information qui circule depuis mercredi dernier.

On ne va pas s’appesantir sur l’acte qui expulse Ali Karroubi mais annoncer à la face du monde qu’un Béninois a été expulsé de son pays pose un problème. Où va-t-il aller ? Depuis cette information, ils sont nombreux ces Béninois à vivre dans la psychose. Surtout ceux qui ont la double nationalité. Ils ne se sentent plus en sécurité sur leur propre territoire si du jour au lendemain sous la pression d’un autre pays, on peut chasser un compatriote de son pays. Les Béninois vivent aujourd’hui dans la peur en ce sens qu’ils ne savent pas à qui sera le tour demain..

Les Béninois veulent des explications sur cette situation qui crée un précédent grave dans le pays. Affaire à suivre.

Rochereau AVIDOUTE

19 jan, 2012 |

Par L’Autr Quotidien



22/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres