L'EVEIL DE L'AFRIQUE

Testament Kaddafi

Les derniers mots de Kaddafi Rédigé par le dictateur libyen le 17 octobre, ce testament a été transmis à trois de ses proches puis publié sur un site Internet libyen, avant d’être repris par le site Algérie-focus.com. « Au nom de Dieu, Celui qui fait miséricorde, le Miséricordieux. “Tout homme goûtera la mort : vous recevrez sûrement votre rétribution le Jour de la Résurrection.” (Coran, III, 185) Ceci est mon testament, moi, Mouammar Ibn Mohamed Ibn Abdesselem Ibn Humayd Ibn Abou Minyar Ibn Humayd Ibn Nayil al-Quhsi al-Kaddafi. Je témoigne qu’il n’est de divinité que Dieu et que Mohammed est Son messager, paix et bénédiction sur lui. Je mourrai selon le dogme des gens de la sunna [tradition islamique, ndlr] et du consensus. Je recommande ce qui suit : Point d’ablutions après ma mort, je dois être enterré selon les règles de la loi islamique, vêtu des habits que je portais au moment de ma mort (1). Que l’on m’enterre dans le cimetière de la ville de Syrte à côté des miens et de ma famille. Que ma famille, particulièrement les femmes et les enfants, soit convenablement traitée. Que le peuple libyen sauvegarde son identité, ses acquis et son histoire, gardant à l’esprit l’image de ses illustres aïeux afin de ne pas dilapider les sacrifices qu’ils ont consentis. Que la résistance de la Jamahiriya à toute agression étrangère perdure, aujourd’hui, demain et à jamais. Que les hommes libres de la Jamahiriya et à travers le monde sachent qu’il nous était possible de céder au marchandage en contrepartie d’une vie meilleure et stable. Nous avons reçu à cet égard plusieurs offres, mais nous les avons déclinées et avons choisi de résister, car il s’agit d’un devoir dicté par le sens de l’honneur. Même si nous n’avons pas triomphé aujourd’hui, nous aurons donné aux générations futures une leçon qui leur permettra de triompher demain. Défendre la patrie est l’essence même de la bravoure, alors que la monnayer est une trahison suprême que l’Histoire ne saurait effacer en dépit de toutes les tentatives de falsification. Que l’on transmette mes salutations à chacun des membres de ma famille séparément, ainsi qu’aux Libyens restés loyaux et à tous ceux dans le monde qui nous ont fidèlement soutenus, ne serait-ce qu’avec le cœur. Que le salut soit sur vous tous. Mouammar Kaddafi, le 17 octobre 2011, à Syrte. » 1. Chez les musulmans, le défunt doit être toiletté et enveloppé dans un linceul blanc avant d’être inhumé. Seuls les martyrs peuvent être enterrés avec les habits qu’ils portaient au moment de leur mort


25/01/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres