L'EVEIL DE L'AFRIQUE

Session extraordinaire du Conseil municipal de Porto-Novo : Océni Moukaram met le Prd en minorité (Coups de poing manqués)

9 mai 2014
Session extraordinaire du Conseil municipal de Porto-Novo : Océni Moukaram met le Prd en minorité (Coups de poing manqués)

Lors de la session extraordinaire du Conseil municipal de Porto-Novo tenue jeudi 8 mai 2014, la majorité a changé de camp. Les conseillers Prd aux ordres de Me Adrien Houngbédji jusque-là majoritaires opposés au maire Océni Moukaram ont été mis en minorité lors des votes qui se sont déroulés.


C’est sur fond de polémique et de divergence que le conseil extraordinaire a démarré hier à l’hôtel de ville de Porto-Novo. A l’origine, deux différentes procurations délivrées par le conseiller municipal Désiré Kitoyi absent. Face à la situation, la procuration que portait le conseiller Séraphin Sodjinou en date du 24 avril 2014 a été refusée. Par contre, celle présentée par le conseiller William Djossinon en date du 5 mai 2014, a été arreté

17 conseillers Fcbe et Prd s’alignent derrière le maire Océni

La séance démarrée, la communication relative à la fourniture des éléments préfabriqués dans le cadre des travaux de pavage et d’assainissement du tronçon « carrefour saint Pierre-Paul au carrefour Guévié » dans le quatrième arrondissement a été soumise pour étude et adoptionLa majorité des conseillers Fcbe soutenus par certains élus Prd ont adopté de cette communication. A l’opposé, d’autres conseillers Prd ont voté contre le projet. Ceux-ci avancent comme arguments qu’on ne saurait utiliser le Fadec pour financer ce tronçon. Malgré les explications données par le directeur des affaires financières et les services techniques de la mairie sur l’opportunité de l’utilisation de ces fonds, les opposants du maire n’ont pas fléchi. Mais en minorité, ils n’ont pu empêcher Océni Moukaram d’obtenir l’adoption de cette communication à 17 voix pour, 16 contre. C’est le même verdict qui a sanctionné le vote de la deuxième communication relative à l’extension des sièges de trois arrondissements de la ville. Les conseillers Prd inflexibles dans leur logique ont fini par rejoindre les rangs en votant à l’unanimité les deux dernières communications relatives aux comptes rendus du niveau d’exécution du lotissement dans plusieurs arrondissements de la ville. Ils ont ainsi courbé l’échine devant le maître des lieux en présence des populations témoins de cette session.

Le Prd affiche division, coups de poing manqués

Les populations n’ont pas voulu se faire conter le déroulement de cette séance extraordinaire. Celles du quatrième arrondissement étaient les plus nombreuses. D’ailleurs, elles avaient organisé en début du weekend dernier, une marche de protestation contre le chef de cet arrondissement qui ne réagit pas face à la dégradation du tronçon « carrefour Saint Pierre-Paul au carrefour Guévié ». Il y avait du rififi en l’air dans la salle de délibération. Même la présence de la police n’a pas freiné l’ardeur des populations qui tentent de s’interférer de temps à autre dans le débat des conseillers. Il faut rappeler que les conseillers Prd regroupés sous des arbres suite à l’obtention des suspensions, ne se sont pas entendus. La tension a monté et peu s’en fallait, ils allaient en venir aux mains entre eux.

Thobias Gnansounou Rufino
(Br Ouémé/Plateau)



09/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres