L'EVEIL DE L'AFRIQUE

L’HUILE DE PALME AU CENTRE DE LA PREMIERE GUERRE ECONOMIQUE ENTRE L'AFRIQUE ET L'EUROPE

L’HUILE DE PALME AU CENTRE DE LA PREMIERE GUERRE ECONOMIQUE ENTRE L'AFRIQUE ET L'EUROPE

de Jean-Paul Pougala

Dans 10 ans l'Afrique deviendra la troisième puissance économique mondiale, derrière la Chine et les USA grâce à l'afflux d'énormes capitaux depuis que la Chine a ouvert la route et au développement rapide des villes en Afrique deux éléments qui mettront le continent au même niveau de la consommation de la Chine, mais aussi d'agressivité commerciale comme la Chine. Nous assisterons à la guerre économique entre l'Afrique et son principal voisin, l'Europe et ce dans plusieurs domaines. Le déclin économique et politique de l'Europe le prive d'un instrument qu'elle avait largement utilisé ces derniers 30 ans pour tuer dans l'œuf toute concurrence des produits africains sur le marché européen, en ne concédant les financements que dans des secteurs économiques qui ne permettaient nullement le décollage de l'économie africaine. Grâce la possibilité que des pays africains ont aujourd'hui de former de nouvelles alliances, ils commencent finalement à produire ce qui correspond à leurs intérêts et non plus ceux de l'Europe. L'huile de palme est un exemple de ces produits qui seront au cœur de la nouvelle guerre économique entre l'Afrique et l'Europe, parce qu'elle met en concurrence directe l'agriculture africaine et l'agriculture européenne.

A- POURQUOI L'HUILE DE PALME ?

L'huile de palme a 3 avantages qui font que les produits concurrents comme les huiles de tournesol, de colza n'ont aucune chance de la battre dans un jeu non truqué :

1- Huile Solide : L'huile de palme est le seul produit lipide qui est naturellement solide et non liquide. L'huile de palme est naturellement comme une pate, c'est de l'huile dite coagulée, ce qui est une aubaine pour les industries alimentaires, car plus facile à mesurer, à travailler, et à intégrer dans différentes recettes de différents produits comme : les barres chocolatées, les biscuiteries, les céréales, la margarine, pains industriels, la crème glacée.

2- Huile Vitaminée : L'Huile de Palme est naturellement riche en vitamine A, ce qui le rend particulièrement indiqué pour l'alimentation des enfants pour leur croissance, surtout en hiver lorsqu'il n'y a pas de soleil.

3- Prix très bas : en absolu, l'huile de palme est celle qui présente une meilleure productivité à l'hectare et donc, le prix le plus bas à la production.

B- REACTIONS EUROPEENNES

La géostratégie européenne n'a jamais permis la moindre activité sur le continent africain pour des produits devant entrer en Europe que si ils n’étaient pas remplaçable par les productions européennes. Ainsi la banane, le cacao, le café et toutes les plantes dites coloniales sont les bienvenues. Mais rien n’est dit au sujet des ravages des engrais chimiques sur les populations villageoises qui travaillent dans les champs de banane, notamment sur la stérilité des hommes et des femmes à cause des produits comme le DDT longtemps interdits en Occident; rien n'est dit sur la malformation des nouveaux nés des populations travaillant dans les nombreuses plantations de ces produits coloniaux.  Pour l'huile de palme, l'Europe a réagi et de plusieurs manières :

1- Ecologie : Il y a des années que je déclare que la bataille de l'extrême gauche européenne est incompatible avec la lutte des africains pour sortir de la subalternité parce que les intérêts sont divergents. Très souvent, ces populations très radicalisées participent en jouant leur rôle assigné par le système de développer des théories pour bloquer si possible l'évolution du peuple africain et le condamner si possible à vivre comme dans l'antiquité comme un slogan tout aussi vide et trompeur dénommé "développement durable".

2- Normatif :  L'Union Européenne, dans le soucis de bloquer l'huile de palme venant d'Asie du Sud d'abord et maintenant d'Afrique a préféré empoisonner sa propre population en autorisant la consommation de l'huile de colza. cette huile a été interdite presque partout dans le monde, même en Europe dans les années 60 pour la consommation humaine à cause d'une forte teneur de deux poisons : l'acide érucique et les glucosinolates.  Une variété dite "canola" pour Canadian Oil Low Acid a été mise au point au Canada, moins dangereuse, grâce à l'OGM. Et là le choix réside pour nos écolos entre deux poisons, l'un naturel, et l'autre OGM. A moins de revenir à l'huile de palme. Au lieu de cela, on vient de trouver un produit miraculeux dans l'huile de colza et c'est l'OMEGA 3. Quelle chance ! Et qui a dit que les Africains étaient les plus naïfs de la planète ?

Lorsqu'un produit peut être une menace pour les produits européens même agricoles, la machine de la propagande se met en marche. C’est ainsi qu’on entend dire qu’il faut éviter de manger le haricot vert du Kenya parce qu’il vient de trop loin, il ne faut manger que les fruits de saison pour prétendument sauver la planète; mais on ne comprend pas pourquoi ces mêmes écolos peuvent manger le pain toute l’année sans se soucier du fait que le blé ne pousse pas toute l'année. Comment peuvent-ils être si incohérents avec leur credo et continuer de manger les pâtes, les pommes de terre toute l’année ? Il est évident qu’il ne s’agit au fond que d’une tentative de freiner la moindre possibilité de développement économique des pays africains.

Depuis que l’huile de palme est entrée dans l’alimentation mondiale, créant de fait des millions de postes de travail dans les villages d’Indonésie, du Brésil ou du Cameroun, la nouvelle guerre idéologique contre ces pays est repartie. On cite des pseudo recherches qui démontreraient que l’huile de palme serait dangereuse pour la santé et qu’il faut la traquer sur les emballages au supermarché. Il y a même des labels qui ont vu le jour « Sans Huile de Palme » ; Ce que nos colons écologues ne veulent pas dire est que l’huile de palme est à l’heure actuelle, l’aliment le plus riche en vitamine A et que c’est depuis des siècles le produit miracle qui a permis à des populations d’Afrique, d’Asie du Sud-Est et d’Amerique du Sud à être suffisamment robustes pour résister dans un contexte de pauvreté et de manque de médecins, aux nombreuses maladies tropicales.  Si le palmier à huile était cultivable en Europe, son huile serait vendue dans les pharmacies comme remède contre la vieillesse, substitut à des tonnes de lait, fromages, beurres tous ensembles, et exportée dans le monde entier comme le produit miracle etc…

C- IL Y A DES HEROS QUI VEULENT SAUVER LES AGRICULTEURS EUROPEENS

Monsieur Matthieu Lambeaux, directeur général de la branche française d'un des plus grands groupes agroalimentaires européens, Findus France déclare dans un communiqué, repris par le journal français LA TRIBUNE dans son édition du 23/07/2010 : "Depuis 2008, nous avons supprimé l'huile de palme dans tous nos poissons panés. Même chose en 2009 pour nos pommes de terre et d'ici la fin de l'année, elle aura disparu des plats préparés".

Avec quoi Monsieur Lambeaux a-t-il remplacé l'huile de palme dans ses plats cuisinés ? avec l'huile de Colza bien sûr, dix fois plus toxique. Shut !!! ne parlez pas trop fort, pourvu qu'elle soit "made in Europe". Cette action fait partie des mesures déraisonnées que les dirigeants Européens sont en train de prendre. Faut-il être un magicien pour prévoir que Findus France très bientôt nous annoncera un plan social pour mettre au chômage un bon milliers d'employés de ses usines françaises ? Puisque c'est lui-même qui nous annonce que son héroïsme de renoncer à l'huile de palme lui coute 2 millions d'Euros par an. Et pour une entreprise qui a facturé 170 millions d'Euro en 2009, il faut être un géni de la trempe de Monsieur Lambeaux pour se permettre un luxe pareil en temps de crise économique aigue.

D- LA SANTE DES EUROPEENS EST-ELLE SI IMPORTANTE ?

Sur un autre plan, on ne remarque pas la même vigueur de nos ecolos pour mettre en garde la population contre les risques de santé des produits issus de l’agriculture des paysans Européen. L’exemple le plus flagrant reste les dérivés du porc comme le jambon. Plusieurs recherches démontrent que le jambon est un poison surtout pour les enfants, mais tous les rapports sont volontairement ignorés même par l’Union Européenne pour ne pas nuire à une partie de l'économie. Par exemple, d’après une recherche  de la World Cancer Research Fund et publiée en 2010 par le quotidien britannique Daily Mail, le jambon (cuit et cru) augmente les risques de cancer d’intestin surtout  chez les enfants . Cette très respectée fondation britannique fustige les traditions erronées des Européens de préparer des goutés des enfants avec du pain et du jambon et préconise qu’en réduisant ce jambon de seulement 70 grammes par semaine on éviterait dans la seule grande Bretagne 3.700 cas de cancer de l’intestin chez les enfants, chaque année.   Cette information capitale est passée inaperçue des législateurs européens de Strasbourg et de nos écolos très généreux en conseils pour la survie de la forêt africaine. La désertification en Afrique leur est-elle plus préoccupante que la mort de leurs propres enfants en Europe? La vérité est plus amère et c'est encore une fois, le fric. Ils préfèrent de loin la mort de centaines de milliers d’enfants Européens plutôt que de mettre en danger  tout un secteur de l’économie. Pire, ces organisations dites écologiques sont le plus souvent financées par des lobbys de l’industrie agroalimentaire comme dans le cas du Jambon. Les études concordantes démontrent que ce produit est un véritable poison pour le faetus, notamment pour la toxoplasmose.

E- MANGER EUROPEEN SAUVE-T-IL VRAIMENT LES ENTREPRISES EUROPEENNES DE LA FAILLITE ?

La naïveté d’une telle propagande réside dans le fait qu’elle est complètement datée. Au 19ème siècle cela avait un certain sens, puisque la révolution industrielle était encore à ses débuts et tous les coups bas étaient tolérés parce que cela faisait partie des règles du jeu d’une nouvelle société qui était en train de s’inventer après les milliers d'années passées à vivre de chasse et de pêche.  Aujourd’hui, au 21ème siècle, même les donneurs de leçon européens n’ont toujours pas compris que les règles de jeu ont totalement changé et que tous les avantages qu’ils avaient eu pendant des siècles peuvent être très facilement tournés en inconvénients.  Pire, en fermant les deux yeux sur des produits poisons en croyant sauver des agriculteurs ou des industriels se révèlent aujourd’hui beaucoup plus dangereux car un produit local ou un produit national n’existe plus.  Chaque produit est un ensemble de force et d’énergie et du solide venant de plusieurs parties du monde. Un agriculteur breton met sur le marché un produit dit du terroir, disons ce même jambon. Mais pour nourrir son cochon, il a utilisé du Soja venant de Chine ou du maïs venant des Etats-Unis, produits avec le détesté OGM et tout cela transporté dans un tracteur Coréen utilisant du gazole Nigérian.  A la fin, quel sens cela a-t-il d’inciter les gens à manger local si sur un kg de viande de cochon, 80% de son coût sera payé à l’étranger ?

Il y a pire : très souvent le produit qu’on croit du terroir vient directement de l’étranger. Ainsi, toute la propagande sur la consommation des produits dits nationaux ou locaux est une stupidité monumentale. L’association des producteurs agricoles d’Italie la COLDIRETTI a fait une découverte étonnante en 2009 : sur le marché italien, il n’existe pas une seule boite de tomate provenant de la Chine, ce qui est rassurant pour les producteurs locaux, mais la Coldiretti a découvert que dans la balance commerciale entre l’Italie et la Chine, le produit le plus importé par les Italiens de Chine ne sont pas les jouets, les télévisions ou les ordinateurs, c’est la tomate. Il résulte ainsi des informations de la douane italienne que 82 millions de kilogrammes de triple concentré de tomates ont été importées de la Chine et toutes les boites ont été pompeusement et  rigoureusement labélisées « Made in Italy ».   Ce qui est tout à fait légal selon une directive de l’Union Européenne. Qui veut-on tromper ?

F- CONCLUSION

Ce qui est difficile à supporter en Occident, c’est une situation de fait que le monde entier a déjà expérimenté depuis la révolution industrielle, c’est-à-dire assister impuissant à sa propre décadence et son appauvrissement croissant dû aux produits des autres plus innovants ou plus compétitifs qui inondent votre marché des produits de leurs usines et s’en féliciter. Pendant 2 siècles, venter les performances des entreprises occidentales qui exportaient dans le monde entier était la norme. Mais aucun ne se souciait que le système capitaliste en vigueur étant à somme zéro, ce qu’on était content d’un coté d’avoir exporté et d’en être toujours plus riche, se traduisait ailleurs en déficit de la balance de payement, en douleur, en pauvreté toujours majeure.  Aujourd’hui est-il exagéré de suggérer à l'Europe de faire preuve de la même patience des autres pendant les 2 siècles précédents afin de mieux préparer sa revanche ? C’est ce que les autres ont fait : ruminer leur humiliation en silence pour mieux préparer la revanche industrielle et économique. L'Afrique commence à peine à maitriser les règles du jeu crée par l'Occident et y prend goût. Aujourd'hui, c'est l'huile de palme qui détrône l'huile de tournesol dans les usines européennes; Demain ce sont les voitures "Made in Cameroon", "Made in Benin" et "Made in Ghana" qui vont remplacer les marques Renault, Volvo, Rover, Seat sur les routes Européennes. La guerre commerciale entre l'Afrique et l'Europe ne fait que commencer.  L'Afrique a de son côté les matières premières et l'intelligence de sa jeunesse. L'Europe saura-t-elle faire le poids avec une population vieillissante et des dirigeants privés d'idéal et aveuglés par l'enrichissement personnel ?

le 14/12/2011

Jean-Paul Pougala

Directeur de L'Institut d'Etudes Géostratégiques de Genève - Rue Jean-Antoine Gautier, n° 8 CH-1201 Genève (Suisse)

Première Succursale  Africaine :  B.P: 12629  Bonanjo  Douala Cameroun  (Tel:  +237-2 27 36 418 )



30/12/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres