L'EVEIL DE L'AFRIQUE

Dans les coulisses du nouvel ordre mondial

 

 

 

Le nouvel ordre mondial est un concept géopolitique de l'immédiat après-guerre froide. L'expression désigne alors l'alignement idéologique et politique des gouvernements et organismes mondiaux vers une certaine unipolarité, incarnée par les États-Unis.

 

Cette définition parlante reflète l’hypocrisie de la communauté internationale en particulier les grands (USA, Russie, Chine, France etc…). Il convient ici de parler d’unipolarité bipolaire dans le monde d’aujourd’hui. En effet, ces grandes puissances mondiales deviennent tantôt unipolaires tantôt bipolaires en fonction de leurs intérêts économique.

Ainsi par exemple, les USA couvent certains pays comme l’Arabie Saoudite, le Bahreïn etc qui sont leurs alliés historique et fournisseurs de matières premières. Ces pays sont sous leur tutelle et considérés comme des bons arabes car ils obéissent au maitre américain.

Par contre les mauvais arabes c'est-à-dire ce qui n’obéissent aux demandes des USA sont attaqués en vue de faire main basse sur leurs énormes richesses. Face à une telle situation le géant américain s’engage sur le plan militaire en vue d’une recolonisation pour des intérêts économiques. Nous l’avons vu avec la Libye et la Syrie, considérés comme de mauvais arabes car n’obéissant pas aux américains. C’est dans cette logique qu’ils ont utilisé des manœuvres et artifices pour le vote de la RES 1973 en vue de protéger les civiles en Libye officiellement. Officieusement pour éliminer le guide de la révolution libyenne Mouammar Kadhafi et le mettre hors d’état de nuire ou de révéler certains secrets.  C’est là que la théorie des 3L prend tout son sens ; on te Lèche, on te Lâche et on te Lynche.

Il convient ici de marquer l’abstinence de deux grands (Chine – Russie), qui se disent à chaque fois préoccupés par la situation sur fonds d’intérêts économiques. En effet, Moscou a mis son droit de véto en faveur de son allié historique la Syrie qui est son premier fournisseur de pétrole. Force est de constater que si les américains et leurs alliés attaquent la Syrie, les intérêts de la Russie sont directement attaqués et menacés.

 

Quand les gendarmes américains attaquent un pays de grâce riche en matière première surtout pétrole, ils pillent ses ressources et mettent en place des dirigeants dirigés par eux-mêmes. Les guerres sont précédées d’une campagne médiatique truffée de médiamensonge en vue de tromper l’opinion publique et le faire adhérer au projet. C’est sur fond de mensonges et propagandes que les USA et ses alliés ont envahi le Vietnam, l’Irak, la Libye etc. La plupart de ces pays sont riches et sont un enjeu stratégique sur l’échiquier américain.

 

Dans ce nouvel ordre mondial, les grands disposent de l’arme nucléaire qui est une force de dissuasion ; un gage de sécurité. Les enjeux stratégiques obligent les pays à surveiller leurs arrières en matière de défense stratégique, de course aux matières premières etc. Ce qui poussent les grands à diviser pour mieux régner comme d’habitude et faire main basse sur les ressources des pays occupés.

Dans ce jeu bien sur le continent africain est hors-jeu et pourtant une grande partie de ces ressources se trouvent en Afrique d’où une instabilité chronique dans les pays les plus riches. En Afrique, matières premières riment avec l’instabilité les guerres fratricides bref source de malheur.

Toutefois, les pays latinos américains s’unissent comme un seul homme pour faire face à ces défis quand l’Afrique peine à s’unir. En Amérique, le masque du sorcier blanc en particulier américain est tombé et ils ont été chassés. Toutefois, sur le vieux continent même si le masque du sorcier blanc était tombé, des fils corrompus de l’Afrique se sont empressés de le remettre au sorcier blanc car pensant que son Salut par lui.

PSD



22/02/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres