L'EVEIL DE L'AFRIQUE

BENIN:REFORMES/PVI/REFONDATION LE FRANC ET INDEFECTIBLE SOUTIEN DU PRESIDENT DU PARTI MOJECE Mr SALOU SEMIOU AU DR BONI YAYI

 

                        S’il n’existe un creuset qui  est resté constant dans son soutient franc aux actons du chef de l’etat et s’est, par conséquent, illustré depuis 2OO6 par sa fidélité aux coté de L’homme, c’est bien le parti : MOJECE. En atteste la stratégie qu’il déploie sur le terrain au profil d’un appel des populations à soutenir sans faille les reformes engagées par  le régime en place

                Ce n’est  l’ombre d’aucun doute que LE MOJECE est la sensibilité représentative d’une jeunesse politiquement convaincu, dynamique et déterminée, tant il compte en son sein des milliers de cadres ayant pour souci majeur la réussite du mandat de BONI YAYI.  Le président SALOU SEMIOU et ses lieutenants se sont assignés comme mission d’aider le premier magistrat à retrouver enfin la « clé de sa valise de prospérité » tant promise à l’entame de ce second quinquennat.

                  Pour y parvenir, les sommités du parti se sont convenus de s’inscrire dans une dynamique qui recommande l’omniprésence  des militants sur le terrain aux fins de sensibiliser la population, contrairement à la myriade d’autres creusets politiques  qui clament urbi et orbi son soutient  au chef de l’état à des fins opportunistes .ce faisant,  ils sont persuadés de pouvoir barricader la route aux imposteurs. Des gens qui sont à la solde de certains politicards véreux tombeurs des valeurs et de l’éthique qui prévalaient en politique. Leur  leitmotiv, c’est d’empêcher cout que cout  d’éventuel manipulations des couches  populaires contre le PVI et les reformes en général

                      Telle dans une école des sciences politiques, LE MOJECE ne cesse  de se développer tous les jours que DIEU fait des schémas à la dimension de l’enjeu. Des stratégies  qui font émerger des actions de mobilisation intense et de sensibilisation permanente qui embrasent tout le pays, en l’occurrence, les locations considérées comme étant des poches de résistance.  La dernière action qui, à titre illustratif, taraude les esprits chez les observateurs avertis reste celle qui s’est déroulée récemment à ADJACHE (porto- novo).

                  Qu’il vous souvienne en effet  que la cité des Ainonvis, après d’autres localités, a été le théâtre des manifestations cycliques de conscientisation qui  entre dans le cadre du soutien à apporter  à ce que ces  reformes inities par le premier des Béninois. On parle de cette action qui tient à la sortie récente au cours de laquelle le président du parti MOJECE, entouré de ses éléments et d’une foule impressionnante de militant, a sollicité le bon sens des Porto- noviens en particulier et des compatriotes en général. L’objectif étant de les amener à encourager  le chef de l’état   dans sa voie des réformes qui sortiront notre pays  des sentiers battus. Aussi  ont-ils saisi cette opportunité pour saluer la brillante élection de YAYI BONI à l’UA. Loin de jouer au pédantisme béat,  et gober le PVI, objet de polémique.

                     Comment ne pas féliciter le président  SALOU SEMIOU  face à  la strategie  de son parti LE MOJECE qui est bien en phase avec les idéaux  non seulement de paix mais d’un développement faveur des générations  montantes étendues à la postérité. On a assistée  au même activisme du parti quand il s’agit de défendre à la base pour sensibiliser la population par rapport aux tenant et aboutissant  de la loi anti-corruption. Pari gagné donc pour le directoire du MOJECE. Reste  que le chef de l’état manifeste en retour sa gratitude aux responsables du MOJECE afin que le cap soit maintenu.

                                                                                                                               MAHFOUZ  BADIROU 



10/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres