L'EVEIL DE L'AFRIQUE

BENIN: Sofiath Onifadé rejoint son mari, Abdel Rahamane Babamoussa, directeur du cabinet du ministère de la microfinance

 

 

 

 

Nom : Onifadé

 

Prénom : Sofiath

 

Profession : Ministre tous les trois mois

 

Dernière chute: Ministère de la Microfinance où son mari est déjà directeur du cabinet

 

 

Le nouveau gouvernement qualifié de « technique » fait ressortir une instabilité de fonction ministérielle chez Madame Onifadé Sofiath. Depuis son entrée au gouvernement, son chef, le Président Boni Yayi, lui a fait déjà changer de portefeuille trois fois. Elle ne fait que quelques mois à la tête des départements ministériels. C’est un phénomène politique qui érode le charisme de l’équipe gouvernementale. Avoir dans un gouvernement, un ministre qui fait le tour des ministères n’est pas une performance en soi. Au contraire, cela est un facteur de déconcentration. Surtout que l’intéressée ne fait que quelque temps au niveau des départements ministériels.

Madame la « ministre de tous les ministères » n’a pas encore l’occasion de montrer de quoi elle est capable. C’est le Président de la République qui apprécie. Dans l’opinion nationale, on perçoit Madame la « ministre de tous les ministères » comme une ministre de pool. C’est-à-dire que quand il s’agit de régler un problème de cohésion, on n’hésite pas à la déplacer comme un pion dans un jeu de dames. Au finish, que retiendra-t-on des passages spontanés de Madame la ministre Onifadé Sofiath ? Pas grand-chose, sinon qu’elle aura sa photo dans toutes les salles de conférences des ministères.

Pour sa nouvelle destination, on espère qu’elle va durer un peu. Car, en matière de microfinance, l’instabilité nuit à la performance. On peut donc espérer et souhaiter une longévité relative à la nouvelle locataire de l’avenue Jean-Paul II.

L’adage est instructif : « On fait de vous ce que vous méritez et paraissez « . Il y a dans la courbe de déplacement de mMadame la ministre, des enseignements à tirer :

 

1. Madame la ministre doit pouvoir travailler davantage son charisme auprès du chef du gouvernement ;

 

2. Elle doit pouvoir projeter une image de femme compétente au moins dans un domaine clair et précis. Sans quoi, l’histoire risque de l’installer dans la corbeille des personnes anonymes ;

 

3. Aussi, sa famille politique devra-t-elle cesser de paraître comme un maillon faible de la Majorité.

 

En conclusion, l’instabilité ministérielle qui caractérise le portefeuille de Madame Onifadé Sofiath est le reflet de la difficulté politique du Président de la République. D’où la nécessité de s’interroger sur la disponibilité des partis politiques sérieux de la majorité à mettre en ordre de service leurs cadres. On peut donc comprendre le statut d’électron autonome que projette Madame la ministre Onifadé Sofiath au sein du gouvernement. Il n’est pas tard de corriger cette image.

 

Incongruité des incongruités, Dans sa nouvelle affectation, Madame Onifadé Sofiath va commander son propre mari qui y officiait en qualité de directeur de cabinet !!!

 

Herbert Houngnibo



07/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres