L'EVEIL DE L'AFRIQUE

: Bénin : le patronat boycotte la table ronde de Paris



Le Conseil National du Patronat du Bénin (Cnp-Bénin) ne participera pas à la table ronde économique qu’organise le gouvernement de Boni Yayi du 17 au 19 juin à Paris. Dans un communiqué en date du 10 juin et signé de son président, Sébastien Ajavon, le patronat donne les raisons de ce boycott.


COMMUNIQUE DU CNP-BENIN

Le Conseil National du Patronat du Bénin a été informé que le gouvernement du Bénin organise une Table Ronde pour attirer des investisseurs au Bénin. Prévue pour se tenir à Paris les 17, 18 et 19 juin 2014, la table ronde intervient à un moment où des questions cruciales se posent au monde des affaires du Bénin, notamment :

-

 La question du respect des engagements de l’Etat et du respect des décisions de justice,

- La question de la représentation du secteur privéLe Conseil National du Patronat du Bénin, après analyse de l’environnement juridique des affaires au Bénin, a constaté que :

- l’Etat béninois ne respecte pas ses engagements contractuels vis-à-vis des entreprises béninoises.

- Met à mal par ses actions quotidiennes, l’indépendance de la justice et refuse délibérément d’exécuter les décisions de justice qui lui sont défavorables, et ce en violation de la Constitution du 11 décembre 1990. Le CNP BENIN n’en veut pour preuve que la sentence arbitrale récemment rendue par la Cour Commune de Justice Arbitrale de l’OHADA, dont le traité a été régulièrement ratifié par la République du Bénin. Il est inconcevable qu’un Etat remette en cause un traité qui a une valeur supérieure aux normes juridiques intérieures, y compris la constitution.

- A cela il faudra ajouter les pressions sous diverses formes auxquelles les hommes d’affaires béninois font l’objet, sans oublier le Partenariat Public Privé dont les conditions de création n’ont jamais été mises en œuvre par le pouvoir exécutif. Par rapport à la question de la représentativité du secteur privé du Bénin à la table ronde de Paris, le gouvernement du Bénin qualifie l’établissement public qu’est la chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) de structure faitière du secteur privé. Le Conseil national du Patronat du Bénin, regroupement syndical libre des entreprises privées du Bénin, affiliée à l’OIE (Organisation Internationale des Employeurs), affirme que la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin est un établissement public au service des entreprises. La CCIB n’est pas une institution du secteur privé.

Au regard de ce qui précède, le Conseil National du Patronat du Bénin porte à la connaissance de la communauté nationale et internationale que la table ronde de Paris ne saurait être la solution aux problèmes économiques du Bénin dans le contexte actuel. En tout état de cause, les instances dirigeantes du CNP BENIN ne seront pas concernées par les présentes assisses. Toutefois, les entreprises, membres du CNP-Bénin sont libres d’y participer individuellement.

Fait à Cotonou, le 10 juin 2014

Le Président du Conseil National du Patronat du Bénin

Sébastien AJAVON



16/06/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres