L'EVEIL DE L'AFRIQUE

Audition publique à la Haac La « Nouvelle Tribune » suspendue pour 21 jours




(Les quotidiens Le Matin, L’Evènement Précis, La Suite et Le Devoir interdits de parution pendant 14 jours)

JPEG - 7.6 ko
Le Pdt/Haac théophile Nata intransigeant sur le respect de la déontologie

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) a auditionné cinq directeurs de publication d’organes de presse écrite hier au siège de l’institution, pour avoir relayé des faits non avérés ou porté atteinte à l’honneur d’un citoyen ou d’une institution de la République. Elle a infligé des sanctions à chacun de ces organes de presse, des sanctions allant de la présentation d’excuses publiques à la personne ou institution diffamée à la suspension de la parution de leur journal pendant 14 ou 21 jours, selon le cas. En effet, si le journal "La Nouvelle Tribune" a été suspendue pour 21 jours, "Le Matin" et "L’Evènement Précis" ont été purement et simplement interdits de parution pendant 14 jours pour avoir publié en janvier 2011 une lettre ouverte de monsieur Jean Roger Ahoyo adressée à certains membres de l’actuelle Cour Constitutionnelle. Une décision qui prendre effet à partir du 26 décembre 2011. Les journaux "La Suite" et "Le Devoir" sont interdits de parution pendant 14 jours pour n’avoir pas fait preuve de professionnalisme dans un article publié sur le conseil de l’entente. A travers ces auditions publiques, la Haac entend rappeler à l’ordre les professionnels des médias en général et les directeurs de publication en particulier en les mettant en garde contre d’éventuelles dérives dans l’exercice de leur profession. Ce jour, au siège de l’institution, neuf autres directeurs de publication sont attendus à la barre.



23-12-2011, Adrien TCHOMAKOU


23/12/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres